Onglets principaux

Vous êtes ici

Quinquas et plus au travail? Un défi qui en vaut la pein

Quinquas et plus au travail? Un défi qui en vaut la pein

Les plus de 50 ans sont la mémoire vivante de votre entreprise. Leur expérience est essentielle pour en assurer le bon fonctionnement et coacher les jeunes collaborateurs. Mais comment éviter qu’ils ne s’étiolent? Une bonne approche vous permettra de préserver intacte la motivation de ces salariés un rien plus âgés. 

 

Le prolongement des carrières est certes dans l’air du temps mais, sur le terrain, les plus de 50 ans font souvent figure d’oubliés dans le monde du travail. Ils sont réputés moins flexibles que leurs collègues plus jeunes et il arrive qu’on attende d’eux “qu’ils prennent sur eux” lorsque des changements sont effectués ou “qu’ils s’en accommodent”. Résultat? Leur taux d’activité diminue. C’est là un problème, non seulement en raison de l’importante charge que représentent, pour chacun de nous, les pensions mais également en raison de la pénurie sur le marché du travail. 

Les différences entre les jeunes collaborateurs et les plus anciens sont certes importantes mais il serait préjudiciable de n’y voir que des inconvénients ou de les ignorer. Capitaliser sur les points forts des plus de 50 ans contribue à préserver leur motivation et leur implication. Vous en récolterez les fruits. 

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est tout naturellement de vous intéresser aux atouts des plus de 50 ans. Ils sont les détenteurs d’une masse d’expertise inégalable, font généralement preuve d’aplomb dans les instants de crise et sont d’excellents mentors pour des collaborateurs plus jeunes.

 

1+1=3 

Un juste mélange de jeunes talents et d’expérience est l’ingrédient-clé de la réussite. Veillez dès lors à ce que les collaborateurs de 25 ans et ceux de 55 ans collaborent le plus possible. Cet enrichissement mutuel procure les meilleurs résultats. Si vous leur laisser le choix, vos collaborateurs seront souvent moins enclins à collaborer en faisant fi de la barrière des générations. Ce serait passer à côté d’une opportunité. Les deux générations ont en outre la faculté de s’inspirer mutuellement. 

Il est important, dans le même esprit, de faire attention aux tâches allouées aux plus de 50 ans au sein de votre entreprise. S’ils n’ont plus le sentiment d’être sollicités, ils risquent de se retrouver démoralisés. Chouchoutez leur expérience mais ne les laissez pas devenir des potiches. Quiconque est de temps à autre forcé de quitter sa zone de confort ou se voit donner une chance d’emprunter des chemins de traverse et d’évoluer conservera un degré d’implication intact. Suivre une formation pour devenir personne de confiance est un bel exemple de nouveau défi idéal pour quelqu’un qui a entamé la dernière partie de sa carrière. 

 

Recruter des plus de 50 ans 

Enfin, ne craignez pas d’engager des collaborateurs de plus de 50 ans. S’il est vrai que la flexibilité de notre cerveau régresse légèrement avec l’âge, ces candidats expérimentés peuvent par contre être immédiatement opérationnels dans des postes de responsabilité. Qui plus est, une politique inclusive qui tient compte des forces et des faiblesses de chaque groupe d’âge envoie un signal important à tous les échelons de l’entreprise: vous démontrez ainsi que votre entreprise est un lieu où tous ceux et toutes celles qui ont du talent et de l’envie sont et, surtout, demeurent les bienvenu(e)s. 

 

Quinquas et plus au travail? Un défi qui en vaut la pein

Comment préserver la motivation, l’implication et la vitalité des 50 ans et plus? 

Notre infographie, accompagnée de quelques conseils et bonnes pratiques, vous en dévoile le secret.

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Kim Faes
  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer