Onglets principaux

Vous êtes ici

Comment passer du « Oui, d’accord » au « Ouiii ! » : la clé d’une organisation et de collaborateurs débordant de vitalité

La clé d’une organisation et de collaborateurs débordant de vitalité

« Quot homines, tot sententiae ». Autant d'hommes, autant d'avis différents. Dans le monde des affaires, cela donne : autant de firmes, autant de visions hétérogènes de la vitalité d’entreprise. Cette caractéristique sautait aux yeux lors de l’Expérience du Bien-être en entreprise organisée par Attentia dans les bureaux d’Eandis à Melle. L’aspect suivant a remporté tous les suffrages : la vitalité des collaborateurs dépend de celle de l’organisation et vice versa. Sur un marché du travail semblable à une peau de chagrin, investir dans la vitalité d’entreprise revêt toujours plus d’importance.

Avez-vous déjà entendu parler de l’effet « Oui, d’accord » ? Vous le rencontrez lorsque, dans une compagnie, vous enjoignez soudain à vos travailleurs de faire chaque jour trois exercices, d’aller courir à midi ou de s’attaquer au mont Ventoux à vélo. « Oui, d’accord ! » ... Et à juste titre. De nos jours, on leur demande déjà en effet tellement.

 

Comment alors améliorer leur vitalité ? Avant tout, il faut connaître les rouages de son entreprise. Cela semble aller de soi, mais bon nombre de responsables voient dans cette démarche un défi et un obstacle superflu. Dès qu’ils ont décidé de promouvoir la vitalité, parfois sous la pression des partenaires sociaux, ils veulent se lancer dans l’action à la vitesse de l’éclair. Au besoin, ils éludent l’effet « Oui, d’accord ! » en amadouant leur personnel à grand renfort de cadeaux : si la moitié de l’entreprise accomplit x, chacun reçoit y. Cette tactique. Cependant, change-t-elle l’essentiel ?

 

Tiré par les cheveux ?

Le chemin logique vers la vitalité comporte les étapes suivantes : analyse, vision, stratégie, concept et actions. L’effort à fournir ne se compte pas en mois, mais en années, durant lesquelles vous apportez des changements pas à pas. Dans cette optique, vous avez besoin de dirigeants audacieux et enthousiastes. Pour certaines sociétés, une telle révolution équivaut à tout simplement une option à éviter. Ce bémol ne signifie pourtant pas que vous ne pouvez pas vous diriger dans la bonne direction.

 

Nous vous proposons déjà quatre conseils de base afin d’augmenter votre vitalité

  1. Comprenez les bases: Commencez par peaufiner des éléments fondamentaux tels que la sécurité, l’ergonomie, l’absentéisme et la réintégration. Il s’agit d’aspects indispensables dont le bon fonctionnement entraînera un premier résultat positif. 
  2. Parlez le langage de votre groupe cible: Les directeurs préfèrent parfois parler de « disposition cognitive » que de « résilience ». Leurs collaborateurs penchent plutôt pour ce dernier terme. Vous obtiendrez davantage si vous comprenez et parlez leur langage.
  3. Partez du bon pied: Toutes les parties doivent voir clairement pourquoi et comment vous œuvrez à la vitalité. Une communication limpide et suffisante permet un dialogue mature.
  4. Laissez parler votre intelligence: Fort d’un marketing astucieux, d’un programme intégré de sensibilisation et d’un stretching social et mental, vous améliorerez la vitalité dans votre organisation chemin faisant, sans mesures drastiques. 

 

Money, money, money

Admettons-le, rien ne vaut en général les chiffres pour convaincre quelqu’un d’opter pour une politique durable de vitalité d’entreprise. Alors que la plupart des directions connaissent le coût direct de l’absentéisme, son coût indirect (2,5 x le coût direct) reste parfois mystérieux. Sans parler de celui du présentéisme (3,5 x le coût direct). Dans les entreprises de grande taille, il s’agit de millions. Lorsqu’une politique judicieuse de vitalité permet d’économiser un demi-million d’euros, ce gain constitue déjà une raison d’y consacrer du temps.

 

Corporate vitality

Vous avez besoin de plus d'informations ?

Souhaitez-vous en savoir davantage sur la vitalité ou comment augmenter celle-ci dans votre organisation ?
Jetez donc vite un coup d’œil ici ›

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer