Onglets principaux

Vous êtes ici

Comment faire pour qu’un malade de longue durée reprenne le travail ?

travailleurs malades de longue durée

L’augmentation du nombre de congés de maladie a de grandes conséquences dans le monde du travail. Les employés absents pour cause de maladie ne prestent en effet aucune heure, ce qui entraîne des coûts directs et indirects. Citons par exemple un manque de connaissances et l’augmentation de la charge de travail pour les collègues. Vous devez, en outre, vous charger de trouver un remplaçant et d’organiser un suivi. Les charges financières et administratives qui en découlent peuvent causer de nombreux conflits et irritations. Comment faire pour qu’un malade de longue durée reprenne le travail ?

 

Une politique d’absentéisme positive

L’employeur a intérêt à ce que ses collaborateurs malades reprennent rapidement le travail. S’ils sont absents pour une très longue durée, la probabilité qu’ils reviennent un jour travailler pour leur employeur actuel diminue fortement.

Mais comment faire pour que les malades de longue durée reprennent le travail ? Une réintégration réussie commence par une politique d’absentéisme positive. Il s’agit de mettre en avant les capacités de l’employé et non ses limitations. Les employeurs doivent donc se concentrer sur ce que l’employé peut encore faire, et non ce qu’il ne peut plus faire, au cours d’entretiens d’absentéisme structurés.

 

Conseils pour un entretien d’absentéisme fructueux

Vous pouvez intégrer une politique d’absentéisme positive dans votre politique RH en reprenant, par exemple, contact avec l’employé après six semaines d’absence. Il peut être judicieux de demander à une personne neutre, comme un infirmier ou un psychologue, de mener la discussion.

Durant l’entretien, essayez d’obtenir des réponses aux questions telles que « Quelles sont les compétences acquises par mon collaborateur malade ? », « Quelles sont les adaptations nécessaires pour une reprise du travail ? », « L’employé a-t-il besoin d’un accompagnement de carrière ? »... Ces informations sont cruciales pour permettre une reprise.

 

Remettre les malades de longue durée au travail

Attention : un seul entretien téléphonique ne suffit pas. Un plan de réintégration doit être établi sur mesure et nécessite toujours une approche multidisciplinaire. Pour que votre politique réussisse, il est fondamental que l’ensemble des collaborateurs puissent parler des questions de présence et d’absence. Les employeurs qui donnent la possibilité à leurs employés de discuter des problèmes réduisent et préviennent les absences de longue durée.

 

La réintégration dans le cadre de votre politique de lutte contre l'absentéisme

Attentia aide les absents à se remettre au travail !

La réintégration des malades de longue durée est une obligation juridique. Prévenir et lutter contre l’absentéisme est prise en compte dans une bonne politique d’absentéisme et de réintégration. Découvrez ici notre approche ›

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer
2021 ©
Attentia