Onglets principaux

Vous êtes ici

3 conseils de leadership en période de stress et d’incertitude

3 conseils pour faire preuve de leadership en période de stress et d’incertitude

Beaucoup de collaborateurs éprouvent actuellement plus de stress, en raison du COVID-19. Avec la pandémie, nous perdons quelque peu notre structure, nos repères et nos contacts sociaux. De plus, nous n’avons aucun impact sur la situation, nous devons donc lâcher en partie le contrôle. Dans ce blog, nous vous donnons trois conseils qui vous aideront, en tant que dirigeant, à faire preuve de leadership et à maintenir l’engagement de votre équipe, malgré les temps difficiles que nous vivons. 

 

1. La relation, la base de tout

Bien souvent, nous ne choisissons pas les événements les plus difficiles et les plus stressants de notre vie. Dans ce cas, il s’agit du COVID-19, mais il peut aussi s’agir de la maladie d’un membre de la famille, d’un divorce, de problèmes d’apprentissage chez les enfants... Si un collaborateur est en proie à ce genre de difficultés, en tant que manager, vous n’aurez que peu d’impact sur la situation elle-même, mais vous y serez confronté. 

En pratique, on constate une tendance à éviter un sujet quand on ne peut rien y faire. Nous nous sentons impuissant et nous avons l'impression de ne pas pouvoir aider ce collègue ou nous avons peur de dire ce qu'il ne faut pas, voire d'aggraver la situation ou de créer de fausses attentes. Alors que cette relation est justement la base pour rendre une situation difficile et incontrôlable plus supportable. 

Comment, en tant que dirigeant, établir cette relation en période de COVID-19 ?  

  • Parlez avec vos collaborateurs : nommez tous les signes que vous remarquez. L’un de vos collaborateurs ne se comporte pas comme d’habitude ? Demandez de l’input : que se passe-t-il dans l’équipe ? Comment les collaborateurs vivent-ils la période actuelle ?  
  • Soyez authentique : restez avant tout fidèle à vos valeurs. Mais osez également dire que vous ne savez pas ou que vous n’avez pas la réponse à ce moment-là. Et que vous allez chercher une solution ensemble. Cette honnêteté est appréciée et permet également une plus grande égalité.  
  • Faites preuve d’empathie : en période de stress, les collaborateurs peuvent réagir émotionnellement. C’est humain et normal. Indiquez que vous comprenez cela et ne considérez pas les problèmes que le collaborateur vous raconte comme quelque chose de banal. Pour établir une bonne relation, votre capacité d’empathie est essentielle. 

Tout cela est évidemment plus simple lors d’une conversation au bureau que lors d’un appel vidéo. Mais cela ne doit pas vous empêcher de le faire quand même dans la situation actuelle. 

 

2. Continuez à communiquer ! 

« Ne pas communiquer », cela n’existe pas. Ne pas transmettre un message est aussi une forme de communication. Et cela crée encore plus d’incertitude. Les collaborateurs se demandent pourquoi on ne communique pas et échafaudent eux-mêmes des théories : « Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? La situation serait-elle pire que ce que nous pensions ? ». 

En communiquant de manière transparente, vous évitez cette incertitude. Par conséquent, communiquez même lorsque tout n’est pas parfaitement clair. La relation et l’authenticité sont primordiales. Cela peut par exemple se faire de la manière suivante : « C’est un message difficile à transmettre, et j’aimerais aussi le voir sous un autre angle. Nous ne savons pas encore très bien ce que l’avenir nous réserve. Voici ce que nous savons aujourd’hui. Dès que la situation changera, nous le partagerons avec vous en toute transparence ». C’est ainsi que vous essayez de créer de la clarté dans toute cette incertitude.  

 

3. Misez sur l’autonomie et les compétences

Selon la théorie de l’autodétermination de Deci & Ryan), les gens ont, outre leurs besoins physiques, trois autres besoins psychologiques de base : un besoin d’autonomie, de relation/affiliation et de compétence. Lorsque ces besoins sont satisfaits, les gens se sentent bien dans leur peau et font preuve de résilience. Ce qui, à son tour, se traduit par un engagement et une productivité accrus. En misant sur ces besoins fondamentaux dans votre politique, vos collaborateurs peuvent gérer ce qui leur arrive avec une plus grande résilience.  

  • La confiance est la base pour donner l’autonomie nécessaire à vos collaborateurs. Discutez avec eux du thème de l’autonomie. Comment expérimentent-ils l’autonomie aujourd’hui ? Où et quand ont-ils besoin de plus d’autonomie ? Définissez également un cadre clair et donnez des lignes directrices dans lesquelles les collaborateurs peuvent fonctionner et agir de manière autonome.  
  • Vous créez un plus grand engagement en vous concentrant sur la relation et la communication. Il est important – et on l’oublie souvent en cette période de coronavirus – de réfléchir à la manière dont vous pouvez également intégrer des moments informels avec votre équipe. Un team call ne doit pas toujours porter sur le travail et le projet suivant. 
  • En termes de compétences aussi, la relation et la communication sont une fois de plus au centre des préoccupations. Ce n’est qu’en discutant régulièrement que vous en apprendrez davantage et que les collaborateurs pourront être mobilisés en fonction de leurs points forts. Et vous pourrez alors vérifier plus rapidement quelles compétences ils souhaitent approfondir à l’avenir.  

 

Enfin, n’oubliez pas de reconnaître et de valoriser les efforts de vos collaborateurs. Il peut s’agir d’une tape (virtuelle) sur l’épaule, d’une mention supplémentaire lors d’une réunion d’équipe... Célébrez vos réussites pour renforcer l’engagement et les relations mutuelles au sein de votre équipe.  

 

Le leadership n’est pas le seul aspect important en période de COVID-19 et de télétravail.

Le leadership n’est pas le seul aspect important en période de COVID-19 et de télétravail. 

 Découvrez quels aspects jouent également un rôle et téléchargez notre livre blanc sur le télétravail.

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer
2021 ©
Attentia