L'éclairage naturel peut représenter une valeur ajoutée non négligeable pour les bâtiments et leurs utilisateurs. C'est pourquoi le Comité européen de normalisation (CEN) a élaboré une nouvelle norme en la matière. 

L'éclairage naturel devrait constituer une source d'éclairage importante pour tous les espaces disposant d'ouvertures vers l'extérieur. Il peut non seulement contribuer à réduire les dépenses énergétiques liées à l'éclairage électrique, mais lorsqu'il est conçu correctement, il améliore également le bien-être des utilisateurs des espaces intérieurs. Le législateur en reconnaît lui aussi l'importance. Le code sur le bien-être être au travail dispose en effet ce qui suit dans son article III.1-31

L'employeur veille à ce que le lieu de travail reçoive de la lumière naturelle en quantité suffisante et que, si cela n'est pas possible, un éclairage artificiel adéquat soit présent.

Il convient en d'autres termes de privilégier l'éclairage naturel. 

L'un des grands atouts de l'éclairage naturel est sa variabilité. Mais celle-ci pose également un défi de taille : le concept initial doit tenir compte des fluctuations durant la journée et selon les saisons afin de garantir un niveau de luminosité constant et confortable dans les espaces intérieurs. 

La nouvelle norme NBN EN 17037 décrit les éléments nécessaires pour parvenir à un niveau d'éclairage adéquat en utilisant la lumière naturelle et une bonne vue vers l'extérieur. Ce document formule également une série de recommandations relatives à la durée d'ensoleillement dans les espaces occupés par des personnes. 

La nouvelle norme fournit des informations sur la manière dont la lumière naturelle peut être utilisée en tant que source d'éclairage et la façon dont le risque d'éblouissement peut être limité. Il définit les caractéristiques utilisées pour évaluer les conditions d'éclairage naturel et édicte des principes en vue du calcul et de la vérification.  

Les spécifications relatives aux exigences d'éclairage sur les lieux de travail ne font pas partie de ce document (voir pour cela la norme NBN EN 12464-1).

 

Source

  • Michel Vanschoonlandt, senTRAL Actualités – 14 mars 2019

Plus de nouvelles à propos de: Prévention et protection au travail , lieu de travail , ergonomie