Depuis le 1er janvier 2015, seuls les travailleurs âgés d'au moins 60 ans ont droit à des allocations dans le cadre d’un emploi de fin de carrière.

 

Si les travailleurs exerçant un emploi de fin de carrière souhaitent prendre un congé thématique (congé parental, congé pour assistance médicale, congé pour soins palliatifs), ils peuvent l’interrompre leurs prestations dans le cadre de leur emploi de fin de carrière.

Après quoi, ils ont la possibilité de reprendre leur emploi de fin de carrière mais uniquement s’ils respectent la condition d’âge lors de la nouvelle demande.

 

Par conséquent, les travailleurs qui exerçaient un emploi de fin de carrière avant 2015 et qui ont interrompu leurs prestations dans ce cadre pour prendre un congé thématique, n’ont plus le droit de bénéficier d’allocations s’ils n’ont pas atteint l’âge de 60 ans.

 

Du changement est en vue à ce niveau en raison d’un arrêté royal.

 

Depuis le 1er avril 2019, les travailleurs de moins de 60 ans ont également la possibilité de reprendre un emploi de fin de carrière à la fin de leur congé thématique tout en bénéficiant d’allocations s’ils respectent les conditions suivantes :

 

  • les emplois de fin de carrière qui prennent cours après le 31 mars 2019
  • et qui suivent immédiatement un congé thématique qui doit lui-même suivre immédiatement un emploi de fin de carrière avec allocations ayant pris effet avant le 1er janvier 2015
  • Le congé thématique doit :
  • être à temps plein si l'emploi de fin de carrière était à mi-temps ;
  • être à temps plein ou à mi-temps si l'emploi de fin de carrière était à 1/5e temps.
  • La réduction des prestations de travail doit être la même que celle dont le travailleur bénéficiait dans le cadre de l’emploi de fin de carrière qui a été interrompu.

 

Source :

  • A.R. du 15 février 2019 modifiant l’A.R. du 30 décembre 2014 modifiant l’A.R. du 12 décembre 2001 portant exécution du Chapitre IV de la loi du 10 août 2001 relative à la conciliation entre l'emploi et la qualité de vie concernant le système du crédit-temps, la diminution de carrière et la réduction des prestations de travail à mi-temps (M.B. lundi 1 avril 2019.

Plus de nouvelles à propos de: Emploi , Employer du personnel , sécurité sociale , congés , législation