Le 14 avril 2021, le Comité de concertation a défini les grandes lignes pour les semaines à venir. Parmi les mesures, le retour sur le lieu de travail des télétravailleurs est prévu en juin. De quoi devez-vous tenir compte en tant qu'employeur?

le Comité de concertation du gouvernement belge a proposé un certain nombre d'assouplissements le 14 avril. Pour les entreprises où le télétravail est possible, rien ne changera pour le moment. Le télétravail reste obligatoire et peut toujours être surveillé. Les employeurs doivent tenir un registre indiquant qui sera présent sur les lieux de travail et quand. Cependant, la plupart des personnes de plus de 65 ans et des personnes vulnérables auront été vaccinées en juin. Lorsque la situation des services de soins intensifs dans les hôpitaux se sera normalisée, le temps du retour au sein de l’entreprise pourra être envisagé.

Ce moment du retour doit bien entendu être organisé de manière sûre. Le gouvernement a déjà élaboré un guide générique pour cette dernière année, avec une troisième et dernière mise à jour provisoire en novembre 2020. Avec cela, les entreprises peuvent commencer à élaborer les mesures pour un retour en toute sécurité.

En ce qui concerne spécifiquement les télétravailleurs, il y aura deux points importants d'attention en plus des mesures générales.

1. Nombre d'employés sur le lieu de travail
Si tout le monde retourne sur le lieu de travail en même temps, il est possible que trop peu de distance puisse être maintenue, ou qu'il y ait un risque accru de contamination dans les pièces utilisées en raison d'une ventilation insuffisante. Une approche coordonnée est recommandée, avec une consultation entre les différents services et les supérieurs hiérarchiques et une vue d'ensemble globale de qui est attendu sur le lieu de travail et à quel moment. Il peut également être utile de prévoir des compteurs de CO2 dans les zones fréquemment utilisées. Cela fournit une estimation objective en temps réel du fait que la capacité de ventilation est suffisante pour le nombre d'employés présents.

2. Aspects psychosociaux
Pour de nombreux employés, le retour au travail sera un changement bienvenu. Dans de nombreuses entreprises, les employeurs ont identifié la «fatigue du télétravail» chez leurs employés. Pour certains membres du personnel, cependant, le retour physique au travail sera un événement stressant. Ils peuvent avoir peur d'être infectés par un collègue. Une bonne préparation et une bonne communication sur les mesures préventives prises peuvent atténuer de nombreuses inquiétudes, tout comme des directives claires pour les employés eux-mêmes; comme garder vos distances, porter un masque buccal, etc. Certains employés auront également intégré une nouvelle routine, et il faudra un certain temps pour s'y habituer pour se rendre sur le lieu de travail. Le télétravail a été généralement perçu positivement par la grande majorité des employés, et ils espèrent qu'une bonne combinaison sera maintenue. Plus tôt cela sera clarifié avec des lignes directrices concrètes à long terme, plus vite les employés pourront s'adapter à la «nouvelle normalité».

Si les chiffres évoluent bien, les télétravailleurs pourront progressivement retourner sur le lieu de travail à partir de juin. Il est conseillé de s'y préparer dès maintenant, afin que ce retour puisse avoir lieu de la manière la plus sûre et la plus efficace possible. Attentia peut vous y aider.


Plus de nouvelles à propos de: Emploi , Aide en cas de changements , Employer du personnel , corona , tewerkstelling

2021 ©
Attentia