Le secrétariat du CCE ( Conseil Central de L’Économie) a publié son Rapport technique sur la marge maximale disponible pour l’évolution des coûts salariaux.

Tous les deux ans, le Groupe des dix définit, dans un Accord interprofessionnel, une marge maximale, aussi appelée norme salariale.

Pour alimenter la négociation salariale interprofessionnelle, le secrétariat du CCE met à la disposition du Groupe des dix un rapport technique qui contient le calcul de la marge maximale disponible. Cette dernière est calculée sur la base des prévisions d’évolution des salaires dans les pays dits de référence, à savoir l’Allemagne, la France et les Pays-Bas, ainsi que sur la prévision d’indexation en Belgique. Ce calcul dépend aussi de l’écart qui s’est potentiellement formé entre l’évolution des coûts salariaux en Belgique et les trois pays de référence depuis 1996.

Selon les calculs du secrétariat du CCE, la marge maximale disponible pour la période 2019-2020 s’élève à 0,8 %.

Ces calculs ont été réalisés conformément à la loi de 1996 relative à la promotion de l’emploi et la sauvegarde préventive de la compétitivité, révisée en 2017.

La conclusion de l’Accord interprofessionnelle permet ensuite d’entamer les négociations salariales entre syndicats et employeurs au sein des secteur et des entreprises.

 

Source :

  • Conseil Central de L’Économie

 


Plus de nouvelles à propos de: Rémunération , verloning , législation