Vous êtes ici

Blog

Blog

  • Que devrait nous promettre 2019 en matière de ressources humaines et de bien-être du personnel ? Pas de grands bouleversements en perspective : les entreprises continueront de se concentrer sur la guerre des talents et le vieillissement de leurs travailleurs. Vu les carences de main-d'œuvre, chaque profession sera bientôt en pénurie. Les 4 tendances majeures que prédit Attentia pour 2019 concernent d'ailleurs cette problématique.

  • Aujourd’hui est un jour spécial pour un milliard de personnes: c’est en effet la Journée Internationale des Personnes handicapées.

  • Gel, verglas et neige: l’hiver s’accompagne de nombreux défis pour votre entreprise. Des mesures pertinentes éviteront toutefois que les problèmes de roulage ou les grands froids vous mettent des bâtons dans les roues.

     

  • Info alarmante parue récemment dans la presse: “Les Belges ne bougent pas assez”. Je n’en suis pas étonné en tant que médecin. Par le passé, j’étais moi aussi constamment - ou plutôt je me complaisais - dans le rouge. Jusqu’à ce que je me saisisse de ma santé comme d’un projet de gestion. J’ai rendu mon manque d’activité quantifiable et j’ai appliqué le principe SMART: spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporellement défini.

     

     

  • Lorsque vous procédez à l’acquisition d’une entreprise, vous reprenez automatiquement l’ensemble de ses collaborateurs. C’est là un élément qui ne doit pas échapper aux sociétés qui se lancent dans de tels processus et dont elles doivent tenir compte lorsqu’elles décident de racheter ou non une autre entreprise. Souvent toutefois, les repreneurs sous-estiment l’impact de l’assimilation des collaborateurs. Tous les contrats de travail sont d’office repris, sans la moindre adaptation, sauf disposition contraire explicitement formulée dans l’accord.

  • Quatre générations sont actuellement présentes sur le lieu de travail. Au sein de l’entreprise, la conservation de ces quatre générations apporte une valeur ajoutée absolue. En effet, ces générations se complètent les unes les autres à merveille, tout en possédant chacune leurs caractéristiques et qualités propres. Dans le domaine de la rémunération, il est important de répondre aux différentes attentes de chaque génération. Dans ce vlog, nous vous expliquons comment y parvenir et de quels éléments vous devez tenir compte.

     

  • En tant que PME, il n’est pas toujours évident d’attirer et de retenir dans son entreprise les travailleurs les plus talentueux. Et la situation n’est pas près de s’améliorer dans les années à venir ! Pourquoi ? Parce que le marché du travail connaît une croissance sans précédent, et parce que les travailleurs sont de mieux en mieux informés au sujet des packages salariaux offerts par les employeurs et peuvent ainsi comparer ces derniers plus facilement. En outre, parler argent ne fait plus peur aux jeunes générations. Heureusement, de nombreuses solutions s’offrent aux PME qui désirent garder le contrôle de leurs coûts tout en proposant un package salarial compétitif. Celles-ci vous permettront à la fois de « fidéliser » vos travailleurs talentueux à votre entreprise (rétention) et d’attirer plus facilement de nouveaux travailleurs, deux opérations indispensables pour sortir du lot en ces temps de « guerre des talents ».

     

  • Jusqu’en 2014, les personnes estimant être exposées à des risques psychosociaux sur leur lieu de travail pouvaient introduire une plainte auprès de leur conseiller en prévention des aspects psychosociaux. Depuis, la loi a légèrement adapté sa terminologie et préfère parler de demande d’intervention psychosociale plutôt que de plainte à proprement parler. Cette demande peut prendre la forme d’une demande d’intervention psychosociale informelle ou d’une demande d’intervention psychosociale formelle. La réalité du terrain est cependant tout autre, puisqu’employeurs, employés et syndicats continuent majoritairement à parler de plainte. Mais quelle est la différence exacte entre une plainte et une demande d’intervention formelle ? Clarifions sans plus attendre cette zone d’ombre.

     

     

  • La tendance à l’absentéisme, en ce compris de longue durée, ne cesse de s’accentuer ces dernières années. Trop de collaborateurs restent chez eux pendant une longue période alors que certains pourraient être en mesure de reprendre le travail moyennant les adaptations nécessaires sur le lieu de travail. La réintégration n’a rien d’un problème mais est plutôt, dans de nombreux cas, une situation gagnant-gagnant pour l’employeur et le salarié.

     

  • L'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle (IA) vont bouleverser le monde des Ressources Humaines et du Bien-Être. En demandant à des algorithmes intelligents d'analyser les données de votre entreprise, vous pouvez effectuer des prévisions dans le domaine des RH et du Bien-Être et ainsi ajuster vos plans de manière préventive. De cette façon, vous pouvez optimiser l'impact de vos efforts en matière de Ressources Humaines et de Bien-Être.

     

  • Plus que jamais, la mobilité constitue un facteur crucial de la satisfaction au travail, en raison notamment des interminables embouteillages de nos routes. Ajoutez-y la guerre des talents qui fait rage sur le marché de l’emploi et vous comprendrez qu’une politique de mobilité futée peut distinguer votre PME de la masse dans votre recherche de personnel. Voici trois conseils pour vous aider à faire la différence.

  • Alors que le gouvernement tente de rendre le “cash for car” plus attractif, le pourcentage de salariés qui roulent avec une voiture de société continue de progresser légèrement. Logique puisque la mesure imaginée ne s’attaque pas directement au coeur du problème. 

     

     

  • À l’heure actuelle, il est pratiquement devenu impossible d’échapper aux embouteillages et ralentissements sur la route lorsque l’on se rend au travail. Pas étonnant donc qu’un nombre toujours croissant de travailleurs décident d’enfourcher leur vélo pour aller travailler. Alors que le vélo représentait le moyen de transport préféré d’à peine 6,5 % des travailleurs en 2015, ce chiffre atteint aujourd’hui un joli pourcentage de 9,1 %. Vous aussi, vous souhaitez inciter vos collaborateurs à se rendre au travail à vélo ? Les vélos de leasing sont alors la solution qu’il vous faut !

  • Nous lisons aujourd'hui de plus en plus d'articles sur le burn-out, et nous remarquons qu'il y a toujours plus de personnes dans notre entourage qui en sont victimes. Pourtant, tout le monde ne sait pas encore ce qu'est exactement un burn-out et ce que l'on peut y faire. Nous dressons pour vous une liste des symptômes et expliquons le rôle préventif des ressources humaines.

  • Depuis l’explosion du mouvement #metoo, une attention croissante est accordée aux comportements jugés inadaptés, y compris sur les lieux de travail. Découvrez ce qu’implique exactement cet aspect psychosocial du travail et comment réagir en tant que dirigeant d’entreprise face à un employé au comportement déplacé.

  • Des travailleurs heureux, tel est le moteur des entreprises à succès. Des travailleurs qui se sentent mieux dans leur peau sont en effet plus énergiques, moins souvent malades, plus productifs et davantage engagés. Comment s’assurer de leur bonheur ? Instaurer une politique RH et bien-être au sein de laquelle le travailleur occupe une place centrale.

  • Les smartphones, tablettes et ordinateurs portables sont des avantages extralégaux aujourd’hui couramment proposés par les employeurs, mais ils ne sont pas sans dangers. Pensez notamment au flux continu d’e-mails qui entrent dans votre boîte de réception ou aux multiples notifications que vous recevez des logiciels Skype Entreprise… En raison de l’utilisation compulsive de ces appareils électroniques et à la surcharge d’informations communiquées par voie digitale, un nombre croissant de travailleurs souffre aujourd’hui de stress digital. Résultat ? Une gestion du temps moins optimale, des troubles de la concentration, une baisse de la productivité et des risques accrus de burn-out.

  • Il y a un peu plus d’un an entraient en vigueur la loi Peeters et sa dizaine de nouvelles dispositions. Objectif ? Rendre les emplois « faisables » pour les travailleurs et « maniables » pour les employeurs. De nombreux points repris dans cette loi relative au travail faisable et maniable étaient déjà appliqués dans la pratique, mais il semble que les employeurs ne profitent pas tous des possibilités qui leur sont offertes. L’heure est donc venue de changer les choses !

  • À l’époque où les absences pour cause de stress et les cas de burn-out se multiplient, le bonheur au travail n’a jamais été un objectif aussi important pour les employeurs. En effet, le bonheur de vos collaborateurs est vital à la réussite de votre entreprise. Vous pensez n’avoir aucune influence sur le niveau de bonheur de vos employés ? Détrompez-vous, car le bonheur est loin d’être un concept abstrait : vous pouvez bel et bien prendre des mesures pour améliorer le bien-être dans votre entreprise et même apprendre à être vous-même plus heureux. Découvrez ici les cinq piliers qui vous permettront d’améliorer le niveau de bonheur au sein de votre entreprise !

Pages

Catégories

Auteur

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer
2021 ©
Attentia