Onglets principaux

Vous êtes ici

Une reprise sûre commence par une bonne communication

Reprise après le coronavirus ? Communiquez avec vos collaborateurs au cours des 3 étapes suivantes 

Nous vivons une période prudente mais importante pour l’économie. Au cours des prochains jours et semaines, de plus en plus d’entreprises reprendront leurs activités suite aux mesures progressives de déconfinement, et la plupart des collaborateurs – que ce soit la peur au ventre ou pas – retourneront à leur poste de travail habituel. Pour que ce redémarrage se déroule en toute sécurité, il est primordial de ne pas sous-estimer l’importance d’une communication transparente.  

Reprise du travail après les mesures de confinement strictes dues au COVID-19 ? Les employeurs et les collaborateurs se posent beaucoup de questions. En tant qu’employeur, vous pouvez vous référer à des manuels, des plans d’action et des check-lists pour analyser et limiter les risques éventuels. Les autorités et Attentia en tant que partenaire pour la prévention et la protection au travail mettent ces informations à votre disposition. Dans cet article, je partage aussi avec vous quelques conseils pour une communication transparente. 

Les collaborateurs se posent eux aussi des questions. Ils sont restés chez eux pendant un long moment et reviennent maintenant dans leur groupe de collègues. Comment peuvent-ils reprendre leur travail en toute sécurité ? Et quelles mesures leur employeur a-t-il prises pour éviter la transmission du virus ? Cela occasionne – parfois inconsciemment – de la peur et du stress.

 
 
Communiquer clairement en 3 phases 

Vous pouvez réduire la peur et le stress en communiquant clairement. La communication figure dans le bas de la hiérarchie de prévention et elle fait bien souvent l’objet de peu voire pas d’attention. Afin d’assurer une reprise fluide et sûre, la communication est toutefois primordiale. Vous devez communiquer avec clarté et transparence à propos des mesures prises dans le cadre de la reprise. Afin de réduire le niveau de stress chez les collaborateurs, il est préférable de le faire en trois phases :  

  • Première phase : pré-communication. Quelques jours avant que les collaborateurs ne reviennent au travail, informez-les (par e-mail ou via d’autres outils de communication interne) de ce qui a déjà été entrepris, de la manière dont ils pourront se déplacer en toute sécurité sur le lieu de travail et des actions qui seront encore déployées dans les jours et les semaines à venir.  
     
  • Deuxième phase : le jour de la reprise. Organisez un moment pour l’accueil – par équipe ou en petit groupe – pour clarifier davantage les différentes mesures. Soyez clair. Ne vous limitez pas à une énumération, mais expliquez le pourquoi. Il faudra probablement travailler « différemment ». Profitez de ce moment pour expliquer comment les choses fonctionneront. Lors de cet accueil, prévoyez aussi suffisamment de temps pour répondre aux questions (plus que probables).  
     
  • Troisième phase : répétez, répétez et répétez. Ce n’est pas simple de travailler différemment, car les collaborateurs peuvent très vite reprendre des habitudes précédemment acquises. C’est pourquoi il est important de rappeler les mesures : une bonne hygiène des mains, le port correct du masque, la distanciation, etc. Vous pouvez le faire par e-mail, via l’intranet, mais aussi en affichant des posters à des endroits stratégiques dans l’entreprise : à la réception, dans le couloir, à la cantine et dans les espaces sanitaires. Les marquages au sol (pour garder la distance) sont également des outils très utiles et intéressants. Attentia met beaucoup de matériel à votre disposition ici.  

De tels briefings et la signalisation de sécurité sont déjà bien ancrés dans les entreprises du secteur industriel ou dans les systèmes d’équipes. C’est moins évident pour le travail de bureau, mais là aussi, cela deviendra la nouvelle norme pour les semaines à venir. 

 

Impliquer étroitement les collaborateurs 

Comment faire pour que mes collaborateurs suivent bien les règles ? On nous pose souvent cette question, même sans virus qui domine la vie sociale. Le meilleur moyen consiste à impliquer étroitement les collaborateurs.  

  • Soulignez l’importance des mesures. Rappelez qu’il ne s’agit pas seulement de leur propre sécurité, mais aussi de celle des collègues et de la famille. 
  • Interagissez. En votre qualité d’employeur ou de chef d’équipe, vous devez également discuter avec les personnes concernées. En tant qu’employeur, vous avez peut-être élaboré un plan d’action et de sécurité déterminé sur base du local (vestiaire, cantine...) et des activités réalisées dans votre entreprise. En définitive, ce sont les collaborateurs qui connaissent le mieux les processus. Il se peut donc qu’ils jugent certaines situations dangereuses et que vous deviez modifier les plans de sécurité sur base de leur feedback. Faites preuve de flexibilité et agissez rapidement afin qu’ils se rendent compte que leur feedback est pris à cœur. Si cela ne marche pas directement, communiquez-le honnêtement.  
  • Consultez des experts. Indiquez clairement où les collaborateurs peuvent adresser leur feedback. Il est toujours préférable de le faire via le supérieur direct, mais vous pouvez aussi canaliser le retour d’information via une équipe corona spécialement constituée dans l’entreprise. Et en cas de questions spécifiques auxquelles les supérieur direct ne peut répondre immédiatement, n’hésitez pas à consulter le conseiller en prévention (interne ou externe).  

 

Coronastress: zo blijven medewerkers gezond

 

Comment aborder une reprise sûre ? 

Téléchargez les check-lists pour ne rien perdre de vue. 

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer