Onglets principaux

Vous êtes ici

Une agréable température de travail, pour elle et lui

De ideale werktemperatuur voor hem en haar

La température serait-elle l'éternel point de friction au bureau ? Comment garantir à chacun un environnement de travail confortable ? Est-ce possible, tout simplement ? 

L'évolution des bureaux – délaissant les salles individuelles au profit de vastes paysages ouverts – compte de nombreux avantages, mais la température ambiante n'en fait certainement pas partie. Comme beaucoup de gens se côtoient désormais dans un même espace, la température ambiante est devenue le principal point de friction au bureau. 

Lorsqu'il s'agit de la température ambiante et de l'humidité de l'air, chacun a ses propres critères de confort. Mais grosso modo, on constate une distinction claire entre hommes et femmes : les premiers ont généralement plus vite chaud que les secondes. Et cela s'explique par des raisons physiologiques établies. 

 

Hommes et femmes 

Un homme a généralement plus de tissus musculaires, chargés de la production de chaleur. Les frissons que l'on éprouve lorsqu'on a froid en sont un exemple évident. Pour un organisme masculin, il est plus facile de se garder au chaud et de répartir cette chaleur. Chez les femmes, c'est différent : il y a plus de tissus adipeux et la circulation sanguine est moindre. Le corps féminin vise avant tout à préserver les organes au chaud, et cela au détriment des mains et des pieds, qui propagent la sensation de froid. 

Tous ces facteurs expliquent les raisons pour lesquelles les conditions de confort idéales généralement ressenties par les femmes en environnement bureautique varient entre 23 et 24 °C, alors que pour les messieurs, il faut y retrancher 2 degrés. 

De ce fait, il semble impossible de fixer une température ambiante satisfaisant tout le personnel travaillant dans un grand bureau paysager. L'employeur peut toutefois sensibiliser ses collaborateurs en leur expliquant ces différences physiologiques. Si les collègues comprennent mieux les différences de ressenti, ceux qui ont plus vite froid seront plus enclins à s'habiller chaudement, pour éviter de faire suffoquer leurs collègues dont le thermostat interne préfère des températures plus fraîches. 

 

Facteurs de confort 

Mais la température n'est qu'un aspect du ressenti du climat ambiant. Les courants d'air, l'humidité et même la teneur en CO2 contribuent à leur tour au confort. Les bureaux modernes sont souvent équipés de systèmes complexes de climatisation, qui par une redistribution optimale de l'air frais et filtré, devraient en théorie garantir une qualité d'air irréprochable. En pratique toutefois, les réglages ne sont pas toujours parfaits. Et rapidement, les travailleurs commencent à se plaindre de l'impossibilité d'ouvrir une fenêtre pour aérer la pièce. 

Des mesures internes vous permettront de cartographier correctement les différences thermiques dans votre établissement, de connaître la température réelle, de voir si l'humidité de l'air n'est pas trop élevée ou trop basse et si l'apport d'air frais est suffisant. En ajustant votre installation à l'aide de telles mesures, vous pourrez optimaliser tant que possible le climat intérieur. Au point que tous en soient satisfaits ? Probablement pas, mais ce sera au moins le cas pour une large majorité. En pratique, vous pouvez estimer normal d'enregistrer jusqu'à 10 % de plaintes concernant la température ambiante. Le problème n'est réel que lorsque davantage de travailleurs se font entendre. 

Climat

Améliorer le ressenti du climat intérieur de votre entreprise ?

Lisez ici comment Attentia peut vous y aider.

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Kim Faes
  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer