Onglets principaux

Vous êtes ici

Prévenir l’addiction au travail dans votre team : 7 conseils

addiction de travail : conseils

En 2017 aussi, un collaborateur engagé donnera le meilleur de lui-même. Il est dévoué, flexible et loyal, il vise la qualité et place la barre très haut... Bien entendu, ces qualités génèrent une plus-value pour l’entreprise. Mais elles peuvent aussi menacer la santé du travailleur : il s’agit dans ce cas d’une addiction au travail.

Aujourd’hui, nous vous donnons quelques conseils pour stimuler une attitude saine au travail et éviter une éventuelle addiction au travail chez vos collaborateurs.

 

1. Prêtez attention aux signes de fatigue

Votre travailleur a l’air inquiet ou s’exprime moins que d’habitude ? Ces signes peuvent trahir de la fatigue. Ne pensez pas que « ça va s’arranger tout seul » : libérez un peu de temps et discutez-en avec lui (elle).

 

2. Prenez des mesures à temps en cas d’addiction au travail

Les travailleurs surchargés de travail perdent souvent leur vue d’ensemble, et certains ont du mal à s’en remettre à quelqu’un d’autre. En tant que manager, il vous appartient d’agir, et de voir si une nouvelle répartition des tâches est souhaitable.

 

3. Veillez à ce que vos travailleurs prennent leurs congés

Instaurez un régime de congés. Incitez vos travailleurs à programmer suffisamment de jours de congé ou de week-ends prolongés. Vérifiez qu’ils récupèrent leurs heures supplémentaires et planifiez du temps de récupération après les périodes de « coup de feu »

 

4. Évitez que l’absence ne devienne un facteur de stress

« Mon travail va s’accumuler », « personne ne peut me remplacer » ... En tant que manager, vous pouvez dissiper ces inquiétudes. Désignez des collègues en tant que back-up et informez-les correctement, pour éviter que votre collaborateur ne reste « présent » mentalement en étant physiquement ailleurs.

 

5. Organisez des évènements informels

Il est parfois important de se détacher du travail en contexte professionnel. Prévoyez donc des moments informels avec votre équipe. Une réunion autour d’un bon repas peut faire des miracles.

 

6. Ne prolongez pas le travail dans la sphère privée

Répondre aux mails ou aux appels téléphoniques le soir ou durant le week-end ne peut pas devenir une norme. Indiquez clairement les conventions en vigueur (en établissant une charte, par exemple) et respectez-les vous-même en communiquant autant que possible durant les heures de travail.

 

7. Adoptez vous-même une attitude saine au travail

Votre position de manager vous confère une fonction d’exemple. Reconsidérez donc tous ces points… mais en pensant à vous.

 

SENSOR

Vous êtes confronté à un problème plus important ?

Élargissez vos connaissances du climat de travail de votre environnement : initiez des actions ciblées pour stimuler l’engagement de vos collaborateurs. Avec le SENSOR vous pouvez gérer l’identification des sources de stress, des sources de motivation et les facteurs de bien-être et vous êtes capable de mesurer l’impact des facteurs négatifs et positifs sur l’engagement des travailleurs.

Recherche

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Dirk Heirman
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Kristof Verwilghen
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer
Feeling good works great