Onglets principaux

Vous êtes ici

Prévention au travail : de la plainte à la demande d’intervention formelle

prévention

Jusqu’en 2014, les personnes estimant être exposées à des risques psychosociaux sur leur lieu de travail pouvaient introduire une plainte auprès de leur conseiller en prévention des aspects psychosociaux. Depuis, la loi a légèrement adapté sa terminologie et préfère parler de demande d’intervention psychosociale plutôt que de plainte à proprement parler. Cette demande peut prendre la forme d’une demande d’intervention psychosociale informelle ou d’une demande d’intervention psychosociale formelle. La réalité du terrain est cependant tout autre, puisqu’employeurs, employés et syndicats continuent majoritairement à parler de plainte. Mais quelle est la différence exacte entre une plainte et une demande d’intervention formelle ? Clarifions sans plus attendre cette zone d’ombre.

 

Qu’est-ce qu’une demande d’intervention formelle ?

Contrairement à une plainte, une demande d’intervention formelle ne sert donc pas à déterminer les responsabilités respectives des parties impliquées en vue d’intenter une éventuelle action juridique. Une intervention psychosociale formelle est une mesure tournée vers la recherche de solutions pour l’avenir. L’objectif d’une intervention de ce type est de trouver une solution durable en termes de bien-être aux situations professionnelles problématiques et d’éviter que ces situations se reproduisent par la suite. 

 

Le rôle du conseiller en prévention

Un conseiller en prévention des aspects psychosociaux ne traite donc pas de plaintes, mais recherche des solutions sur mesure en analysant une situation problématique dans le cadre d’une enquête neutre et objective. Après avoir fourni une description des éléments déterminants qui influencent la situation, le conseiller propose des mesures destinées à améliorer la situation à court et à long terme. L’intervention peut revêtir un caractère individuel ou collectif en fonction de la demande introduite.

 

Mieux connaître les procédures psychosociales : que des avantages !

À l’instar des autres procédures psychosociales, la demande d’intervention formelle a été introduite afin d’améliorer la vie professionnelle des parties impliquées et de créer une cadre de travail agréable. Il existe cependant une multitude d’autres solutions permettant d’améliorer le bien-être psychosocial sur le lieu de travail. Un employé s’adressant à son conseiller en prévention pourra donc toujours choisir parmi un large éventail de mesures possibles pour de trouver la solution la plus adaptée à son problème. En introduisant une demande d’intervention informelle, un employé pourra aussi par exemple tenter de trouver une solution constructive sans passer par un intervenant externe. Cette intervention informelle peut comprendre des entretiens supplémentaires avec le conseiller en prévention, à un entretien en présence du conseiller et d’une autre personne interne à l’entreprise ou à un réel entretien de conciliation en présence de l’ensemble des parties concernées par le problème. L'employé décide lui-même, entre autres sur l'avis du conseiller en prévention, quelle intervention est la plus appropriée à ce moment-là.

 

Sensibiliser vos employés à l’existence de ces procédures psychosociales vous permettra non seulement de leur faire savoir qu’il est possible de s’adresser au conseiller en prévention pour obtenir une aide psychosociale, mais aussi de résoudre les situations problématiques en prenant rapidement le taureau par les cornes. Une situation gagnant-gagnant pour tous !

  

 

preventie

Vous désirez obtenir davantage d’informations au sujet du bien-être psychosocial au travail ?

Attentia vous aide volontiers à définir une politique de bien-être adaptée à votre entreprise !

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer