Onglets principaux

Vous êtes ici

Comment faire de la mobilité un atout pour votre PME

Pme

Plus que jamais, la mobilité constitue un facteur crucial de la satisfaction au travail, en raison notamment des interminables embouteillages de nos routes. Ajoutez-y la guerre des talents qui fait rage sur le marché de l’emploi et vous comprendrez qu’une politique de mobilité futée peut distinguer votre PME de la masse dans votre recherche de personnel. Voici trois conseils pour vous aider à faire la différence.

De nos jours, la mobilité est, pour de nombreuses personnes, un facteur très important lorsqu’il s’agit de choisir un job. On constate même que certaines personnes en quête d’un nouveau travail sont prêtes à opter pour une rémunération moindre si elles peuvent ainsi réduire leurs temps de parcours quotidiens. L’avantage est double: une mauvaise politique de mobilité, rigide, a un effet dissuasif tandis qu’une approche créative et flexible peut au contraire attirer des talents. Plusieurs options s’offrent à vous pour vous attaquer, en tant que PME. à la problématique de la mobilité. Vous pouvez dès lors rivaliser sans problème avec la politique des grandes entreprises. Les trois conseils qui suivent peuvent en tout cas vous être d’une grande utilité.

 

1. L’absence de mobilité est la meilleure mobilité

La première solution est la plus évidente: épargnez à votre collaborateur le stress de la circulation et prévoyez une charte de télétravail. Une telle mesure est très en vogue: selon nos chiffres, le télétravail a vu sa popularité s’accroître de plus de 25% pendant les sept premiers mois de l’année 2018 en comparaison de la période correspondante de l’année antérieure. 

Un cadre légal précis a été mis en oeuvre, vous permettant d’organiser le télétravail. On peut en outre y associer de nombreux avantages attrayants, tels qu’un forfait ONSS de 124,45 euros par mois bénéficiant au collaborateur, ou un remboursement de sa connexion Internet. N’est-il pas possible, au sein de votre PME, de permettre à vos collaborateurs de travailler de chez eux certains jours? Tentez l’expérience à l’occasion, par exemple les jours de neige.

 

2. Choisissez le mode hybride et créez de la valeur ajoutée

Le télétravail n’est évidemment qu’une partie de la solution. Pour les déplacements obligatoires, il est judicieux d’envisager d’autres formules que la voiture de société. Le gouvernement planche actuellement sur un budget mobilité mais vous ne devez pas pour autant attendre qu’il prenne forme pour vous lancer dès à présent dans des solutions hybrides. Il est par exemple possible de proposer à ceux qui travaillent à proximité de leur domicile un salaire net combiné à un vélo, qu’il soit ou non électrique. On relève d’ailleurs une demande en forte progression, dans ce registre, de la part des collaborateurs. De même, la formule (plus petite) voiture-vélo a elle aussi le vent en poupe.

Rien ne vous empêche de marquer votre différence en vous montrant encore plus créatif. Les premiers et derniers kilomètres d’un trajet quotidien sont généralement les plus chronophages. C’est particulièrement le cas si votre PME se situe en ville. Nous voyons dès à présent des collaborateurs combiner une voiture avec une solution de mobilité qui se niche dans le coffre. Il peut s’agir d’un vélo pliable classique mais aussi d’une trottinette électrique ou d’un gyropode.

 

3. Emparez-vous des nouvelles technologies

L’essor de la mobilité partagée, matérialisée par des voitures, vélos et scooters partagé(e)s, vient ajouter de nouveaux instruments à la boîte à outils de la mobilité. Leur popularité n’est pas encore une réalité, à l’heure actuelle, dans le camp des PME et le cadre légal fait, lui aussi, en partie défaut (même si des progrès se font jour dans le cadre de la législation sur le budget de mobilité) mais ils peuvent parfaitement s’insérer dans une solution conçue sur-mesure. Pensez par exemple aussi à un collaborateur qui recevrait un abonnement à un service de voiture partagée au lieu d’une voiture de société, ou à un service de scooter pour parcourir les dernières kilomètres jusqu’au bureau. Lorsque vous choisissez ce genre de solution, il est important de veiller à un bon équilibre entre trajet privé et trajet professionnel de telle sorte à payer les cotisations adéquates correspondant à l’avantage consenti à votre collaborateur.

 

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Kim Faes
  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Alain Biyack
  • Nathalie Surmon
  • Jurgen Koster
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer