Onglets principaux

Vous êtes ici

Comment la technologie et le big data renforcent les RH

Cet article a été publié dans HR Square 154

La technologie se renforce chaque jour et génère d’énormes quantités de données. Le directeur des ressources humaines n’échappe plus à la digitalisation en cours, de sorte que son rôle est en train de changer de façon spectaculaire.

 

Prédisez le futur

Les RH deviennent plus scientifique et sont plus susceptibles de démontrer leur valeur ajoutée à travers les chiffres et le big data. L’objectif des RH est repoussé de plus en plus vers un soutien du management lors de la prise des bonnes décisions pour le personnel. Les RH devront être en mesure de détecter les opportunités et les problèmes grâce à l’analyse prédictive ainsi que de prévoir l’avenir sur la base de motifs antérieurs. Quels sont les profils qui sont plus susceptibles de bien performer ? Ou : quels profils démissionneront plus rapidement ? En ayant cette connaissance, les RH peuvent prendre des mesures proactives pour garder ces profils plus longtemps au sein de l’entreprise ainsi que les maintenir engagés.

 

Science versus intuition

L’avis du manager RH sera beaucoup plus entendu à l’avenir, car il aura les outils pour démontrer l’impact sur la performance de l’organisation. S’il réduit l’absentéisme par des actions ciblées basées sur l’analyse des risques, il sera beaucoup plus respecté.

Sont toutes les décisions RH basés sur des données? Non. Les RH continueront à faire appel à leur intuition. Mais la technologie et l’intuition se renforceront mutuellement.

 

Plus d’appropriation

Non seulement l’abondance des données changera le rôle du manager RH. Il y a également une tendance à une plus grande appropriation des collaborateurs concernant leur carrière, avec la technologie comme catalyseur majeur. La façon dont les gens collaborent a radicalement changé. Les jeunes d’une vingtaine et trentaine d’années communiquent principalement par voie électronique et construisent un réseau virtuel. Sur le lieu de travail, vous voyez aussi de plus en plus d’équipes virtuelles à cause de la mondialisation et du nouveau mode de travail. Les managers doivent diriger ces équipes différemment, leur donner suffisamment de liberté et les orienter vers les résultats.

Aujourd’hui, nous voyons un grand écart dans la maturité des RH. Pour de nombreuses entreprises, l’analyse des RH est encore un avenir éloigné, mais il y a une évolution positive. Les grandes entreprises montrent la voie, car ils ont des budgets plus importants et gardent plus difficilement le contrôle sur la gestion du personnel s’ils ne digitalisent pas.

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Kim Faes
  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer