Onglets principaux

Vous êtes ici

Qu'est-ce qu'un burn-out et comment reconnaître les symptômes ?

Qu'est-ce qu'un burn-out et comment reconnaître les symptômes ?

Nous lisons aujourd'hui de plus en plus d'articles sur le burn-out, et nous remarquons qu'il y a toujours plus de personnes dans notre entourage qui en sont victimes. Pourtant, tout le monde ne sait pas encore ce qu'est exactement un burn-out et ce que l'on peut y faire. Nous dressons pour vous une liste des symptômes et expliquons le rôle préventif des ressources humaines.

 

Un burn-out est un processus

Un burn-out n'apparaît pas « soudainement ». Il s'agit d'un long processus, ce qui empêche parfois de détecter le phénomène à temps.

La première phase est surtout caractérisée par de l'enthousiasme, de l'implication et de l'ambition. Après un certain temps, ces émotions se transforment néanmoins en un stress permanent et un surmenage qui épuisent le corps et l'esprit. Entre ces deux états, nous constatons un processus en différentes phases.

Le modèle de Veninga et Spradley (1981) et la liste de symptômes de Schaufeli et Enzmann (1998) offrent un bon aperçu de la façon dont se manifeste le burn-out.

 

1. Une satisfaction professionnelle démesurée

Dans la première phase, il y a une forte dose d’implication, d’engagement, d’enthousiasme, d’énergie et de créativité. Vous éprouvez un besoin de performances et une pression au travail, mais cela vous stimule surtout à travailler encore plus fort.

 

2. Premiers signes d’alerte

Il devient de plus en plus difficile de supporter le stress permanent. Votre travail acharné a un impact sur votre corps et votre esprit, et les premiers signaux alarmants font leur apparition :

  • La satisfaction au travail fait place à l'insatisfaction, les doutes et l'irritation.
  • Vous êtes moins efficace, productif(ve) et créatif(ve) au travail. Vous oubliez des choses, vous avez moins de concentration au travail et avez tendance à reporter les tâches.
  • Vous commencez à douter de vous-même. Vous êtes également plus vite frustré(e) et remarquez que vos collègues, vos amis et votre famille vous irritent.
  • Vous êtes souvent fatigué(e) et vous sentez que vos muscles sont eux aussi fatigués.
  • Vous vous endormez plus difficilement, car vous vous sentez agité(e) et vous ruminez.
  • Vous commencez à vivre moins sainement pour combattre le stress : fumer plus, consommer plus d'alcool ou de café, etc.
  • Pour vous octroyer un peu de calme et de convalescence, vous voyez moins souvent vos amis et mettez un frein à vos loisirs.

 

3. Symptômes chroniques

À un stade ultérieur, les symptômes s’intensifient. La fatigue devient chronique et vous n’arrivez plus à rattraper votre retard de sommeil. Les tensions diffuses dues au stress se développent et deviennent de véritables problèmes de santé, tels que troubles digestifs, respiration rapide et pouls élevé, hypertension artérielle et hypercholestérolémie.

Enfin, les doutes continus, les frustrations et les irritations mènent à un épuisement émotionnel caractérisé par une perte d’amour-propre, des sentiments de désespoir et de déception.

 

4. Symptômes critiques

Les symptômes continuent d’augmenter en intensité et le corps se place en mode de survie. Il reprend les commandes et décide à votre place. Votre corps vous oblige à vous reposer : vous n’avez plus la force de rien, même si vous le vouliez. Le repos et la réflexion sont alors indispensables.

 

Que faire alors ?

Une personne qui reconnaît les symptômes d'un burn-out peut essayer d’entreprendre les mesures nécessaires pour y remédier. Certains facteurs de travail n’étant toutefois pas de votre ressort, il peut s’avérer nécessaire de choisir entre rester (et espérer se rétablir) ou partir (ce qui entraîne une nouvelle forme de stress).

 

Le rôle des ressources humaines dans la prévention

 Une personne qui est soumise à un changement progressif, tel qu'une augmentation du stress, n’est pas toujours à même d’évaluer ses limites. Vous pouvez comparer ceci à une grenouille dans une casserole d'eau chaude. Si vous la jetez dans la casserole, elle s’enfuira en sautant. Si vous la placez dans une casserole d’eau froide et que vous augmentez progressivement la température, elle restera assise.

En tant que responsable des RH, vous êtes en mesure de conserver une vue d’ensemble, de déceler et surveiller les facteurs organisationnels négatifs et d’y réagir. En maîtrisant le stress et en favorisant l’énergie, aussi bien dans le contexte de l’organisation qu’au niveau individuel, vous renforcez l’engagement de vos travailleurs et améliorez la productivité de votre entreprise.

Preventie en bescherming

Vous souhaitez améliorer la vitalité dans votre organisation et éviter ainsi les burn-out ?

Découvrez ce qu'Attentia peut faire pour vous !

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Kim Faes
  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer