Onglets principaux

Vous êtes ici

8 manières d’éviter le manque de sommeil chez vos collaborateurs

8 façons d’éviter le manque de sommeil chez vos collaborateurs

Votre entreprise a bien entendu intérêt à pouvoir se reposer sur des collaborateurs en forme. Ils seront en effet plus productifs et plus alertes. A contrario, un collaborateur souffrant d’un manque de sommeil commettra d’importantes erreurs. De même, la santé de votre personnel peut être lourdement impactée par un repos nocturne de mauvaise qualité. Le travail influence fortement notre cycle de sommeil. Mieux vaut dès lors en tenir compte.  

Le fait de mal dormir peut avoir d’importantes conséquences. Être de mauvais poil le matin ou entamer la journée en étant moins productif ne sont, somme toute, que des problèmes mineurs en comparaison de l’impact d’un manque de sommeil chronique. Le manque de sommeil provoque une augmentation de l’absentéisme du côté de vos collaborateurs. Ils sont plus susceptibles de commettre des erreurs professionnelles. Dans le pire des cas, ils peuvent être impliqués dans des incidents ou des accidents sérieux. Le sommeil joue donc un rôle important dans la prévention des accidents du travail et c'est pourquoi nous souhaitons attirer votre attention sur celui-ci en cette « Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail ».

Nous passons une grande partie de nos journées sur notre lieu de travail. C’est donc aussi un endroit propice où stimuler un repos nocturne de qualité. Voici huit conseils qui vous permettront de veiller à ce que vos collaborateurs souffrent le moins possible d’un manque de sommeil: 
 

1. Limitez les réunions à 50 minutes 

En général, les réunions qui figurent à notre agenda durent une heure. Et nous sommes souvent tentés de l’utiliser complètement. Souvent, une autre réunion est déjà prévue pour l’heure suivante. En limitant les durées de réunion à 50 minutes, vos collaborateurs disposeront de dix minutes pour se vider la tête et se donner un peu de temps pour penser à autre chose.

 

2. Essayer d’éviter le stress sur le lieu de travail 

Eviter le stress est un facteur majeur pour la santé de vos collaborateurs. Certaines personnes disent parfois qu’elles travaillent mieux quand elles sont sous pression mais elles emportent cette dose de stress chez elles. Il en résulte souvent un mauvais repos nocturne. Essayez dès lors de boucler les tâches de telle sorte que vos collaborateurs puissent accéder au repos après leurs heures de travail.

 

3. N’envoyez plus de courriels après les heures de travail 

Le courriel est une innovation très pratique pour communiquer mais il constitue également une atteinte au repos nocturne. Qui plus est, notre smartphone facilite la consultation des courriels à domicile. Appliquez dès lors comme règle de conduite qu’aucun courriel ne puisse plus être envoyé après les heures de travail. Après tout, demain sera un autre jour. Les collaborateurs auront ainsi l’opportunité de se détendre en soirée, sans devoir penser au travail.

 

4. Une sieste-éclair sur le temps de midi peut faire des miracles 

Des études ont montré qu’un somme, bref mais profond, en journée peut réellement contribuer à recharger les batteries. L’idéal serait d’aménager une “chill room”, autrement dit un espace isolé où vos collaborateurs puissent dormir quelques minutes. Il existe également des coussins spéciaux dans lesquels la tête peut venir s’enfouir à la manière d’une autruche afin de s’isoler brièvement du monde extérieur. 

La sieste idéale dure une vingtaine de minutes mais dix minutes suffisent déjà à donner de meilleures armes à vos collaborateurs pour affronter l’après-midi. Une sieste-éclair ne doit pas dépasser la demi-heure parce que cela risque de perturber le cycle de sommeil.

 

5. Encourager votre personnel à bouger davantage, sur le lieu de travail 

Faire davantage d’efforts physiques peut également contribuer à un sommeil de meilleure qualité la nuit. Nombreux sont les employés qui restent assis à leur bureau tout la journée durant. Encouragez-les dès lors à bouger davantage, par exemple en prévoyant une pause de midi active. Une session de yoga ou une autre activité entre collègues peut également avoir un effet positif. Cela permet en outre à chacun et chacune de procéder à quelques échanges pendant le travail.

 

6. Autorisez les sorties en extérieur sur le temps de midi 

Ce genre de pause active pourrait par exemple être une courte balade. L’une des raisons qui explique parfois que nous trouvions difficilement le sommeil est une surdose de lumière artificielle assimilée en soirée. Un petit quart d’heure de lumière naturelle sur le temps de midi suffit pour neutraliser l’effet de la lumière artificielle. C’est en tout cas tout bénéfice pour le biorythme.

 

7. Incitez vos collaborateurs à tenir un journal de bord du sommeil 

Il est évident que les collaborateurs qui dorment mal doivent eux-mêmes vouloir s’attaquer au problème. Vous pourriez néanmoins leur donner un petit coup de pouce en proposant par exemple la tenue d’un journal de bord du sommeil. En effet, certains facteurs qui interviennent en dehors des heures de travail influencent le sommeil. Aller au lit une heure plus tôt, boire un petit verre d’alcool en moins, regarder moins longtemps la télévision… toutes ces choses peuvent conduire à un meilleur repos nocturne. 

Un journal de bord du sommeil permettra de procurer des conseils spécifiques. Et vous aurez en tout cas permis que l’on puisse librement parler d’un sujet difficile.

 

8. Intervenez lorsque le manque de sommeil provoque de sérieux problèmes 

Lorsqu’un manque de sommeil se transforme réellement en problème sur le lieu de travail, votre rôle en tant qu’employeur est tout naturellement d’intervenir. Vous pouvez rediriger un collaborateur vers une clinique du sommeil où les causes réelles de ses problèmes de sommeil pourront être diagnostiquées. Le sommeil n’est en effet pas une science exacte et exige parfois une analyse spécifique et un accompagnement médical.

 

Preventie & Bescherming

Une bonne nuit de sommeil est synonyme de collaborateurs productifs et en bonne santé.

Faites-vous accompagner par Attentia, dans un rôle de service externe de prévention et de protection sur le lieu de travail. 
Découvrez ce qu'Attentia peut faire pour votre entreprise! 

 

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer
2021 ©
Attentia