Onglets principaux

Vous êtes ici

4 raisons pour lesquelles vos collaborateurs doivent être familiarisés avec les premiers secours et la réanimation

Quatre raisons pour lesquelles vos collaborateurs doivent être familiarisés avec les premiers secours et la réanimation.

Un accident est vite arrivé. Chaque seconde qui passe sans assistance peut avoir un impact majeur. Il est donc vital de former vos collaborateurs de telle sorte qu’ils puissent procurer les premiers secours de manière appropriée. Pour ceux et celles qui auraient encore des doutes, voici quatre raisons supplémentaires pour lesquelles tout le monde devrait être familiarisé avec les premiers secours et la réanimation.

 

1. Les premiers secours? Une obligation!

Plusieurs secteurs imposent de suivre une formation Premiers secours. Imposer quelque chose n’est pas toujours la meilleure façon de procéder mais, dans le cas présent, une telle obligation est une bonne chose. La décision de l’imposer ou non dépendra des résultats d’une analyse de risque et de la décision que prendra en final votre conseiller en prévention. Prenons un exemple. Dans le cadre d’une entreprise pétrochimique, le risque de grace accident du travail est plus prononcé qu’au sein d’une société de services.

 

2. Applicable chez soi ou au club de sport

L’un des grands avantages d’une formation Premiers secours est de permettre à vos collaborateurs d’utiliser également les connaissances acquises en dehors de leur environnement de travail. Si un membre de leur famille se blesse chez eux, ils pourront ainsi réagir rapidement. De même, ils pourront s’appuyer sur leur formation Premiers secours au club de sport ou dans le cadre de leur vie associative. 

En voici un bel exemple. L’un de nos apprenants assistait à un match de rugby lorsque l’un des joueurs eut soudain un malaise. Il a été en mesure de sauver cette personne en pratiquant la technique de réanimation qu’il avait apprise.

 

3. La réanimation ne présente aucune difficulté

Avant d’entamer leur formation, les apprenants éprouvent parfois des appréhensions. Ils redoutent la vue du sang ou paniquent lorsqu’une personne perd conscience. C’est une réaction parfaitement humaine de paniquer légèrement devant une situation imprévue. Mais les personnes qui suivent une formation de premiers secours et de réanimation confirment que la formation leur a permis de retrouver rapidement leurs esprits et leur capacité de concentration. 

Le seul conseil valable est d’ailleurs d’en appeler à son bon sens. Même lorsqu’il s’agit d’utiliser un défibrillateur. Les appareils AED ont en effet été conçus de telle sorte que l’on ne puisse causer aucun mal. Dès que l’appareil est mis en marche, un mode d’emploi audio est énoncé posément, avec explication de la marche à suivre. Il suffit de suivre les instructions.

 

4. Vous sauvez une vie

Chaque personne a son caractère. Certaines sont des fonceuses. D’autres sont plus timorées. Si vous appartenez à la seconde catégorie, il se peut que vous hésitiez quelques secondes. Mais si personne d’autre n’est présent, vous serez bien obligé(e) de réagir. Sachez en effet que vous ne pouvez, par principe, rien faire de mal et que si personne n’intervient, la situation ne peut qu’empirer. 

 

Un dernier conseil important: veillez en tout premier lieu à votre propre sécurité avant de vous occuper des autres. N’oubliez par ailleurs pas d’appeler les services de secours en formant, si nécessaire, le 112. 

 

Formation premiers secours

Que faire en cas d’accident?

Une formation Premiers secours vous y prépare.

Categorieën

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Alain Biyack
  • Nathalie Surmon
  • Nelly Sekirin
  • Jurgen Koster
  • Jürgen Platel
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Ivo Pareyns
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer