Vous êtes ici

Blog

Blog

  • Le 27 janvier, c’est le World Breast Pumping Day, soit la journée mondiale dédiée au tirage de lait maternel. Un moment idéal pour réfléchir aux droits et devoirs de la mère (allaitante) sur le lieu de travail, et par extension à la procédure complète de protection de la maternité. 

     

  • Le troisième lundi du mois de janvier est également connu sous le nom de « Blue Monday », soit le jour le plus déprimant de l’année. Trois semaines après les fêtes de fin d’année, nous nous rendons peu à peu compte qu’encore une fois, nos bonnes résolutions ne mèneront à rien. Cela en combinaison de la longueur des jours sombres fait que nombre d’entre nous se sentent déprimés ce jour-là. Pour être clair, cette hypothèse n'est pas fondée scientifiquement, contrairement à ce que nous vous expliquons dans cet article de blog, mais il est néanmoins important d’aborder le bien-être mental de cette manière. Le blues de l'hiver est le vrai problème, et heureusement, nous pouvons y remédier ! 

     

  • Selon les dispositions du nouveau Deal pour l’emploi, les entreprises employant un minimum de 20 travailleurs sont tenues, depuis le 1er janvier 2023, d’intégrer des dispositions et des directives en matière de droit à la déconnexion dans une CCT ou un règlement de travail. Les directives ne sont naturellement qu’un début : pour une véritable impact, il convient également de s’atteler à la culture et au comportement. Dans ce blog, nous vous donnons 7 conseils pour un meilleur équilibre entre votre vie en ligne et hors ligne.

     

  • Les vacances de Noël sont presque là. C’est le moment de retrouver vos proches, les marchés de Noël ou de rester bien au chaud avec un bon chocolat chaud, donner et recevoir des cadeaux etc. Mais que se passe-t-il si vous avez un rhume ou une grippe et que vous ne pouvez pas profiter de vos vacances bien méritées ? Perdez-vous dans ce cas vos jours de congé ? 

  • Que nous réserve 2023 en matière de RH et de bien-être ? Le plus grand défi pour les entreprises aujourd'hui est de garder les collaborateurs à long terme et d'en attirer de nouveaux. En 2023, le principal défi sera donc de se concentrer sur les points d’amélioration qui y contribuent. Découvrez rapidement les tendances que nos experts voient dans les RH et le bien-être pour 2023. 

     

  • La période de fin d’année approche à grands pas. Dans de nombreuses organisations, cela signifie une petite fête d’entreprise avec des collègues, et cela inclut souvent de l’alcool. Mais que se passerait-il si l’un de vos collaborateurs avait un accident après avoir bu un verre au travail ? Où s’arrête la responsabilité de l’employeur et où commence celle du travailleur ? 

     

  • Nous y sommes, le dernier mois de l’année 2022. Avez-vous déjà réfléchi à la façon dont vous souhaitez remercier vos collaborateurs pour leurs efforts cette année ? Si vous souhaitez le faire de façon intéressante fiscalement, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Nous vous les résumons ici.

     

  • L'hiver est à nouveau là, et avec lui, les températures froides. Les journées froides d'hiver peuvent être assez lourdes pour certaines professions, surtout en cas de travail à l'extérieur par temps glacial. Pensez par exemple aux ouvriers du bâtiment ou en charge des travaux routiers qui doivent passer toute la journée dans le froid. Il est donc important, en tant qu'employeur, d'intervenir lorsque la saison des grands froids s’abat.

     

  • Pour environ un milliard de personnes, c'est un jour spécial : la Journée internationale des personnes handicapées. En tant qu'employeur, il n'est pas toujours évident d'embaucher ou de garder des collaborateurs handicapés, mais avec les bons ajustements matériels, immatériels et organisationnels du travail, c'est possible. Le handicap n’est pas forcément une contrainte. 

  • On ne peut jamais exclure complètement un accident du travail. S'il se passe quelque chose, il est essentiel que quelqu'un soit toujours présent pour administrer les premiers secours. Il incombe à l'employeur d’organiser ceci. Mais combien de secouristes devez-vous réellement nommer ? Et quelle formation doivent suivre les secouristes ? 

  • En raison du resserrement du marché de l'emploi, les employeurs se tournent vers l'étranger pour trouver les bons talents, en particulier lorsqu'il s'agit de professions hautement qualifiées et de métiers en pénurie. Les entreprises belges se développent également de plus en plus à l'étranger. Par conséquent, les employeurs sont confrontés à des salaires qui doivent être payés autrement. Mais comment s’y prendre correctement ? Qui peut venir travailler en Belgique, où sont payées les contributions et à quoi devez-vous faire attention ? 

     

     

  • Dans la nuit du 29 au 30 octobre, nous passerons à l’heure d’hiver. À 3 h du matin, il sera 2 h, ce qui signifie que nous pourrons tous dormir une heure de plus. Une bonne nouvelle, me direz-vous, mais saviez-vous que le changement d’heure est néfaste pour notre rythme veille-sommeil ? Même une heure de sommeil supplémentaire est insuffisante pour compenser les effets négatifs qui en découlent. 

     

  • Faux ! Une idée fausse et persistante veut que la grippe saisonnière commence en automne. Aujourd'hui, ce sont principalement les virus du rhume qui provoquent les symptômes. Le virus de la grippe arrive plus tard, généralement pas avant janvier. Chez Attentia, nous commençons à vacciner en novembre, ce qui est bien à temps.  

     

  • Les prix de l'énergie sont historiquement élevés. C'est pourquoi le gouvernement prend certaines mesures pour que les factures énergétiques restent abordables pour les entreprises belges. Savez-vous sur quelles mesures de soutien vous pouvez compter ? Nous vous en faisons le résumé. 

     

  • Au mois de mai, Attentia organisait une enquête sur la maturité numérique des départements RH des entreprises belges. Nous avons résumé les principales conclusions dans un rapport, mais nous vous présentons déjà ici les 10 pourcentages les plus marquants.

     

  • Avec les prix historiquement élevés à la pompe, nos clients nous demandent souvent s'ils peuvent donner à leurs travailleurs temporaires ou permanents une compensation plus importante pour leurs déplacements. La réponse courte à cette question est : oui, vous pouvez. Vous avez toujours le droit de payer plus que ce qui est prévu par le secteur. 

  • Suite à la hausse des prix de l’énergie, la demande d’abaisser la température à 19°C se fait de plus en plus forte. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? En effet, la température ambiante influe également sur le bien-être de vos collaborateurs. Quelle est donc la température idéale au bureau ? 

  • Une nouvelle étude révèle une différence au niveau des risques de blessure et de maladie chez les hommes et les femmes exerçant la même profession.  Par exemple, un homme travaillant comme aide-ménagère court un plus grand risque d’accident du travail ou de maladie que sa collègue féminine. Une femme travaillant dans le secteur de la santé court plus de risques que son homologue masculin. 

     

  • Les vibrations sont une cause possible de problèmes de dos chez les collaborateurs. Ces cinq points vous permettent de passer à l’action et d’éviter toute conséquence néfaste.

Pages

Catégories

Auteur

Attentia aide ses clients à construire la réussite

  • Virginie Kaye
  • Kris Lefebure
  • Helga Kunert
  • Didier Hocquet
  • Nathalie Surmon
  • Reginald Verweire
  • Werner Verlinden
  • Matthieu Spruytte
  • Stijn Broucke
  • Aeke Van Den Broeke, HR-Manager
  • Geert Polfliet
  • Peter Van Rooy
  • Jan Heyvaert
  • Erik Debackere
  • Fabrice Langrand
  • Jean-Benoît Scheen
  • Jean-Philippe Ferette & Nathalie Vantieghem
  • Werner Van Der Vurst
  • Eiman El Hmoud & Dankwaart Leen
  • Georg Kelleter
  • Kathleen De Batselier
  • Pascal Escoyez
  • Guillaume Brunin
  • Gary Vercammen
  • Erik Martens
  • Jeroen Vermeire
  • Nathalie Bleyenberg
  • Wouter Benoit & Vincent Yserbyt
  • Marc Van Breda
  • Véronique Vogeleer
2023 ©
Attentia